Conciliation entre travail et vie privée

Conciliation entre travail et vie privée

Le monde devient de plus en plus mobile et numérique. Afin de satisfaire aux exigences croissantes en matière de conciliation entre travail et vie privée, l'administration fédérale mise davantage sur les formes de travail flexible.

L'Office fédéral du personnel veille à ce que les conditions de travail de l'administration fédérale tiennent compte des évolutions que connaît la société dans son ensemble. L'aménagement de l'emploi du temps doit avoir sa place, en parallèle à l'engagement professionnel des collaborateurs. L'objectif est de concilier les intérêts de l'employeur et des employés.

Les offres suivantes favorisent la conciliation entre travail et vie privée:

Formes de travail mobile

Grâce à l'amélioration technologique des outils de travail, de nombreuses tâches peuvent désormais être accomplies en déplacement (travail mobile) ou depuis la maison (travail à domicile). Les unités de l'administration fédérale peuvent déterminer, selon leurs besoins et le cadre général, dans quelles mesures elles adoptent les formes de travail mobile. L'essentiel reste toujours que les tâches soient accomplies de façon optimale.

L'OFPER soutient les collaborateurs et les supérieurs hiérarchiques en mettant à leur disposition une liste de contrôle, qui les aide à savoir dans quelles mesures les formes de travail flexibles sont judicieuses. Des directives claires renseignent également sur les «règles du jeu» du travail mobile.

Modèles de temps de travail flexibles

Différents modèles de temps de travail offrent davantage de flexibilité aux collaborateurs. Alors que la durée du travail est enregistrée quotidiennement pour l'horaire de travail à l'année, mais ne doit être équilibrée qu'à la fin de l'année, le temps de travail n'est pas enregistré pour l'horaire de travail fondé sur la confiance (possible à partir de la classe de salaire 24).

L'administration fédérale encourage le travail à temps partiel. C'est pourquoi, tous les postes à temps plein sont en principe mis au concours avec un taux d'occupation envisageable entre 80 et 100 %. Les collaborateurs peuvent réduire leur taux d'occupation de 20 % au plus en cas de naissance ou d'adoption, à condition de ne pas descendre ainsi en dessous de 60 %.

Les offres de partage de poste (taux d'occupation réparti entre deux collaborateurs) et de congés sabbatiques favorisent également la conciliation entre travail et vie privée.

Soutien pour la prise en charge d'enfants et de proches

L'administration fédérale en tant qu'employeur prend en charge, en fonction du revenu, une partie des frais supportés par ses employés pour l'accueil extrafamilial des enfants. En participant aux coûts, le Conseil fédéral entend augmenter la proportion de parents exerçant une activité professionnelle.

La consultation sociale du personnel de l'administration fédérale soutient la gestion d'aspects organisationnels, médicaux et financiers lorsqu'un proche nécessite des soins.

Informations complémentaires

Contact

Office fédéral du personnel OFPER
Eigerstrasse 71
3003 Berne
info@epa.admin.ch

Imprimer contact

https://www.epa.admin.ch/content/epa/fr/home/themen/vereinbarkeit.html