Office fédéral du personnel OFPER

Début sélection langue



Début navigation principale

Fin navigation principale


Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



La politique du personnel de la Confédération sur la bonne voie

Berne, 28.03.2012 - Le rapport annuel sur la gestion du personnel de l’administration fédérale dresse un bilan positif des progrès réalisés en matière de politique du personnel. En effet, la mise en œuvre de la stratégie concernant le personnel de l'administration fédérale pour les années 2011 à 2015 se déroule selon le calendrier prévu et l’administration fédérale est aussi sur la bonne voie en ce qui concerne les nouvelles valeurs cibles fixées par le Conseil fédéral pour la gestion du personnel, qui devront être atteintes d’ici à fin 2015. Le Conseil fédéral a pris connaissance du rapport 2011 et l’a transmis aux commissions de gestion et aux commissions des finances des Chambres fédérales.

Par le biais du rapport sur la gestion du personnel, le Conseil fédéral informe chaque année les commissions de gestion et les commissions des finances des Chambres fédérales de la mise en œuvre de la politique du personnel. Le rapport établi par l'Office fédéral du personnel (OFPER) présente une évaluation globale de la politique du personnel ainsi qu’une vue d’ensemble de l’évolution de différents paramètres au cours des cinq dernières années (effectif, dépenses, proportion des groupes de personnel, principaux résultats de l’enquête réalisée auprès du personnel). Le rapport 2011 contient pour la première fois des informations sur l’état d’avancement de la stratégie concernant le personnel de l'administration fédérale pour les années 2011 à 2015. Il est fondé sur les valeurs cibles et les indicateurs définis par le Conseil fédéral pour la gestion du personnel de l’administration fédérale. Ces valeurs cibles et indicateurs sont aménagés sous la forme de fourchettes afin de mieux tenir compte de la complexité de l’administration fédérale. Les nouveaux objectifs devront être atteints d'ici à 2015.

Les chiffres clés des Services du Parlement, des tribunaux fédéraux et du Ministère public de la Confédération sont présentés dans deux annexes. Les valeurs cibles et les indicateurs du Conseil fédéral ne s’appliquent pas à ces domaines, mais sont mentionnés dans les tableaux à des fins de comparaison.

Mise en œuvre de la stratégie concernant le personnel de l'administration fédérale pour les années 2011 à 2015 

En collaboration avec les départements et la Chancellerie fédérale, l’OFPER a déjà mis en œuvre, entièrement ou en partie, plusieurs mesures de la stratégie concernant le personnel. Citons notamment la mise en ligne du nouveau portail de l’emploi sur le site www.stelle.admin.ch, l’amélioration de l’assistance informatique pour le contrôle des coûts de personnel et la gestion des absences ainsi que l’adoption de directives visant à promouvoir l'intégration professionnelle des personnes handicapées. Par ailleurs, la première étape du dialogue sur l’égalité des salaires entre le Conseil fédéral et les partenaires sociaux a été menée à bien. Sur la base d’une procédure standardisée, aucune discrimination salariale entre femmes et hommes n’a été constatée au sein de l’administration fédérale. A la suite du changement des bases techniques en matière de prévoyance professionnelle, qui visait à adapter les prestations de la caisse de pensions PUBLICA à l’évolution démographique, le Conseil fédéral a décidé le 18 mai 2011 des mesures d’accompagnement en faveur de la Caisse de prévoyance de la Confédération. Le 31 août 2011, il a adopté à l'intention du Parlement le message relatif à la révision de la LPers. Celle-ci fait partie intégrante de la révision du droit du personnel de la Confédération contenue dans la stratégie en matière de personnel.

Evolution réjouissante des principaux chiffres clés

Les résultats positifs suivants ont été enregistrés au sein de l’administration fédérale:

  • L’effectif du personnel a diminué et s’établit à 32 179 postes à plein temps, soit 235 de moins que l’année précédente. Exprimé en nombre de collaborateurs, l’effectif s’élève à 35 618, soit 162 de moins qu’en 2010.
  • La répartition entre les sexes s’est rapprochée de la situation observée dans le reste de la population active. La proportion de femmes parmi les cadres n’a pas cessé d’augmenter au cours des dernières années. Le Conseil fédéral entend favoriser cette progression à l’aide des nouvelles valeurs cibles fixées pour les cadres moyens (fourchette située entre 29 et 34 % dans les classes de salaire 24 à 29) et les cadres supérieurs (fourchette située entre 16 et 20 % dans les classes de salaire 30 à 38). 
  • La représentation des langues nationales s’est rapprochée des valeurs cibles.
  • La part des personnes en formation a constamment progressé. En 2011, elle a déjà atteint 5 %, c’est-à-dire la limite supérieure de la valeur cible (fourchette située entre 4 et 5 %). Quant à la proportion de stagiaires des hautes écoles, elle se situe à 1,1 %, soit légèrement en dessous de la fourchette prévue (entre 1,2 et 1,8 %).
  • La situation concernant l'intégration professionnelle de personnes handicapées est réjouissante. A 1,2 %, la part de personnes handicapées se situe déjà dans la fourchette définie, qui prévoit une valeur comprise entre 1 et 2 %.
  • En ce qui concerne la proportion d'apprentis et de stagiaires d'une haute école qui restent dans l'administration fédérale au terme de leur formation, 18,9 % des personnes en formation et 30,7 % des stagiaires des hautes écoles ont été engagés dans les six mois suivant la fin de leur apprentissage ou de leurs études (valeur cible entre 30 et 40 %).
  • Le taux de rotation brut, qui comprend notamment les départs à la retraite, est passé de 6,1 à 6,6 %; 4,1 % ont quitté l'administration fédérale (taux de rotation net). Ce taux est resté quasiment au même niveau que l’année précédente.
  • Les indicateurs des évolutions qualitatives, qui se fondent sur les enquêtes réalisées régulièrement auprès du personnel, font état de bons résultats pour la satisfaction au travail et la santé du personnel de l’administration fédérale. En ce qui concerne l’attachement à l’employeur et la possibilité de concilier vie professionnelle et vie privée, il existe encore un potentiel d’amélioration. Dans ces domaines essentiels, la stratégie en matière de personnel prévoit la mise en œuvre de diverses mesures.

Auteur:

Conseil fédéral
Internet: http://www.admin.ch/br/index.html?lang=fr
Département fédéral des finances
Internet: http://www.dff.admin.ch
Recherche plein texte

Références supplémentaires:


Office fédéral du personnel OFPER
Contact | Informations juridiques
http://www.epa.admin.ch/aktuell/news/00259/00260/index.html?lang=fr